NOUVEAU SPECTACLE
Les œuvres d'art ont vu, voient et verront défiler
des générations d'êtres humains.
Observées, critiquées, qu'auraient-elles à nous dire
si désormais elles prenaient la parole
et nous renvoyaient l'image qu'elles ont de nous?
 
Jouant avec ce qu'a vécu l'oeuvre durant son histoire, 
Stan interprète ce que chaque œuvre lui fait ressentir
en inventant un récit qui tutoie notre époque
et résonne avec notre histoire contemporaine.
Chaque œuvre humanisée a sa voix,
son incarnation et son thème.
 
Fidèle à son ADN artistique où langage,
humour et danse se déploient avec panache,
Stan nous invite à un partage 
d’émotions, de réflexions et de rires.
LE SAVIEZ-VOUS ?
STAN est lauréat d'une vingtaine de festivals.
Au théâtre, on le retrouve dans La mouette
Trois sœurs et La cerisaie d'Anton Tchekhov,
mises en scène par Christian Benedetti.
Au cinéma et à la télévision dans
Le débarcadère des anges de Brigitte Roüan,
Chercher le garçon de Dorothée Sebbagh,
Les Tuche d'Olivier Baroux,
No Limit produit par Luc Besson,
Et toi, ça va? de Marie-Stéphane Cattanéo.
«L’artiste aux multiples talents joue admirablement
avec les mots et les personnages qu’il incarne...
Il met l’humour de manière subtile
au service de la poésie de Rimbaud ou
d’Edmond Rostand, avec une interprétation
rappelant celle de Raymond Devos
et la verve de Fabrice Luchini...
Stan danse et fait danser les mots...
L’expression corporelle tient d’ailleurs
une place importante dans son spectacle...
La poésie dansée qu’il offre sur scène en est,
au dire des spectateurs, la plus belle des preuves».
Isabelle Rey Antoine pour La Provence