Stan, de son vrai nom Christophe Carotenuto, est formé au conservatoire national de région d'art dramatique de Marseille par Christian Benedetti

de 2001 à 2004. 

Il y explore les textes classiques et contemporains dont notamment plusieurs extraits de pièces d’Edward Bond qu’il rencontre à la fin de son cursus.

Il ressort très marqué par cette expérience qui ponctue sa formation.

La chance d'avoir travaillé avec l’auteur en personne lui donne l’impulsion fin 2004 de mettre en scène unepièce de l’auteur anglais; intitulée «Existence»,en interprétant le rôle de « x ».

En 2008, il écrit un premier seul en scène, «Stan n'est pas dupe».


En 2011, il assiste Christian Benedetti à la mise en scène

de « La mouette» d'Anton Tchekhov puis en 2012 de celle d'«Oncle Vania». 


En 2013, il interprète Nino dans «Bar» de Spiro Scimone, 

co-mis en scène avec Jacques Nicolini. 


Stan (Tréplev) et Isabel Ayme Gonzalez Sola (Nina) dans La mouette d'Anton Tchekhov / mes Christian Benedetti

On le retrouve au cinéma et à la télévision dans «Le débarcadère des anges» de Brigitte Roüan, «Chercher le garçon» de Dorothée Sebbagh, «Les Tuche» d'Olivier Baroux, «Parenthèse» de Bernard Tanguy, «No limit» produit par Luc Besson.

Il figure également au générique de «Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc Sec» de Luc Besson, d' «Une autre vie»

d'Emmanuel Mouret, de «Kiss and kill» de Robert Luketic,

de «Plan B» de Kamel Saleh et incarne le sultan Kiliç Arslan

dans la série «Confessions d'histoire» d'Ugo Bimar.


En 2014, il présente son second seul en scène, «Le monde est un théâtre», mis en scène par Guillaume Meurice. 

Il interprète parallèlement les rôles de Tréplev dans «La mouette»

de Touzenbach dans «Trois soeurs» et de Iacha dans «La Cerisaie» d'Anton Tchekhov; mises en scène par Christian Benedetti. 

Sa prestation dans «La Cerisaie» est saluée dans l’émission 

«La dispute» sur France Culture.

Stan et Sophie Cattani dans Chercher le garçon de Dorothée Sebbagh. Photo: Michel Dunan 

En 2016, il écrit «Quelque chose en nous de De Vinci»

son troisième seul en scène, dont la première version est

mise en scène par Elsa Granat.


Ses trois spectacles ont reçu plus de vingt prix dans divers festivals.

En 2016, Stan est lauréat du «Dinard Comedy Festival»;

son prix lui est remis par Patrice Leconte.


En 2017, il tourne dans le film de Patricia Mazuy, «Paul Sanchez est revenu» aux côtés de Zita Hanrot et Laurent Lafitte.

En 2019, il donne la réplique à Dany Boon et Philippe Katerine dans «Le lion», réalisé par Ludovic Colbeau-Justin et Marie-Stéphane Cattanéo lui confie son premier rôle principal dans «Et toi, ça va?».

Stan et Gérard Meylan dans Le débarcadère des anges de Brigitte Roüan. Photo Karine Pelgrims